Prendre soin de soi en étant enceinte - La Méthode Freyja

Une petite vie se développe dans votre utérus depuis quelques temps. Vous avez pu observer déjà à quel point votre corps, vos émotions, vos ressentis, vos goûts, tout votre être entier change à mesure que ce petit miracle grandit. Vous hébergez un petit cosmos entier. Et ce n’est pas rien, ça, d’être enceinte. 

C’est peut-être nouveau, ou la deuxième, troisième ou plus que vous êtes enceinte, cependant comme chaque grossesse est unique, cet article vous apportera à chaque fois un petit plus pour répondre à la PLUS GRANDE PRIORITÉ (et je pèse très très lourdement mes mots) de ces prochains mois : VOTRE BIEN-ÊTRE.

 

Pourquoi vous êtes la priorité 

Oui, cela peut surprendre, car à première vue, tout commence à tourner autour de votre utérus et des petits battements de cœur qui y logent. La sécurité et le confort de ce bébé bien au chaud est une évidence. Et il passe par vous. Donc oui, vous devez vous occuper de vous pour lui, et aussi et surtout pour vous. 

Vous n’êtes pas reléguée au second plan, vous comptez autant que ce petit être merveilleux qui vous fait monter les larmes dès que vous pensez à lui.  

Alors, ensemble, on va voir comment faire de votre bien-être de femme enceinte une priorité pour vous et votre entourage (oui, oui, vous êtes une madone et votre entourage doit en prendre conscience !).

 

Apprendre à s’écouter, à ressentir 

Un des premiers axes que je vous propose d’explorer, est d’entrer en connexion avec votre corps, d’apprendre à l’écouter, à l’entendre. Avez-vous l’habitude d’être à son écoute quand il vous réclame tel ou tel aliment pour combler tel besoin nutritif ? Ecoutez-vous votre corps quand il vous demande une pause, du repos, du sommeil ? Quand il a besoin de s’oxygéner, de bouger, de respirer ? D’explorer, de sociabiliser ou au contraire de replis passager ? 

Tout ça est important car votre corps vous envoie les infos dont il a BESOIN pour répondre favorablement à son fonctionnement avec bébé et pour vivre une grossesse au mieux possible. 

Si vous avez un peu de mal, la méditation guidée (des applis comme Petit Bambou ou encore Namatata sont top pour ça), le yoga pré-natal, la respiration en conscience, sont des méthodes faciles, simples et gratuites.

 

Communiquer à trois 

Nouvelle aventure, vous venez d’embarquer sur une mer inconnue à trois. Il est donc très important d’apprendre à communiquer à deux, à la renforcer si votre communication est déjà bonne, car les hormones peuvent chambouler pas mal vos repères d’avant. 

Et puis il y a une petite personne qui est là maintenant ! Ce bébé communique déjà avec vous, lavez-vous remarqué ? Il bouge, s’exprime, ressent, transmet. Je suis sûre que dans les moments de calme vous l’avez expérimenté ! Faites-le à trois un max. Cela peut être en lui parlant, en lui posant des questions, en touchant votre ventre, le partenaire peut faire de même, partagez-lui vos meilleurs chansons, lisez-lui vos livres préférés …. 

Pour vous y aider, demandez à votre sage-femme ou doula si elle pratique la communication quantique, l’haptonomie, ou d’autres pratiques comme la sophrologie par exemple. Personnellement, je faisais beaucoup de méditations et voyages guidés à la rencontre de cette petite âme qui m’apparaissait comme un petit renard que je portais en écharpe de portage contre moi ahahah ! On en a vécu des péripéties dans nos rencontres post-partum ! Cela m’a beaucoup aidé à vivre et passer à travers les difficultés et angoisses de la grossesse.

  

Prendre le temps de vraies pauses bien-être 

Le meilleur ahahaha ! 

Prenez des bains, allez à la piscine (la sensation de perte de gravité dans le dernier trimestre est teeeeellement bonne !), voyez du monde ou enchaînez les siestes, marchez pieds nus dans l’herbe, allumez des bougies, glissez vous sous un plaid avec un chocolat au lait et de la guimauve, ou mettez des robes légères en sirotant des sorbets fondus, faites-vous masser tous les mois (faites vous offrir ces massages siiiiiiiiiiiii importants et bons pour les maux de la grossesse), traitez-vous et faites vous traiter comme une reine, comme la personne la plus précieuse du monde, parce-que c’est ce que vous êtes <3

 

Esquiver le stress 

 Alors, plusieurs points à aborder concernant le stress : 

 Osez dire NON et STOP, aux milles conseils que vous allez recevoir et qui peuvent parfois plus embrouiller qu’autre chose. Accueillez les conseils, demandez si vous ressentez le besoin, informez-vous, soyez sûre de vous et de ce que vous souhaitez pour votre famille. Parfois l’entourage souhaite bien faire mais les critiques et jugements arrivent vite dans ce domaine. Dites gentiment merci, mais que vous n’avez pas besoin d’aide si vous ne le demandez pas. Si vous ne vous sentez pas la force, le partenaire peut intervenir et montrer que vous êtes unis, soudés dans vos choix et votre cheminement de parents.

  Et n’écoutez pas les rabats-joie qui vous diront que c’est trop tôt. Faites comme VOUS le sentez, et ayez confiance en vous. Et quand vous sentirez que vous êtes perdue, relisez ce passage :

Vous êtes la meilleure chose qui puisse arriver à votre enfant, vous donnez et faites le meilleur pour lui avec ce que vous avez et ce que vous êtes.

Respirez, ça va aller.

– Vous vous sentez perdue devant le flot d’informations souvent contradictoires et devant le nombre de choses à savoir/acquérir ? Respirez, soufflez, ça va aller ! Vous avez le temps ! Allez au plus simple, à l’essentiel, à l’utile, à ce qui vous parle et fait sens pour vous et l’éducation que vous souhaitez donner à votre enfant, à l’environnement que vous allez lui offrir. L’amour est la base, vos bras également. Ce qui compte, c’est votre bien-être et le bien vivre de votre famille. Faites ce qui vous procure sécurité. Faites des listes, planifiez, cela aide le mental à y voir clair et à déstresser. Partagez avec votre partenaire vos angoisses, et demandez-lui de s’investir avec vous dans cette préparation, pour vous rassurer, et pour lui/elle aussi se préparer.

– Préparez l’après. Le Post-partum, le 4ème trimestre est une continuité de la grossesse. Les hormones sont encore là, la fatigue se démultiplie, le temps prend des airs étranges et se déforme, la vie bascule dans une autre dimension. Vous donnez le meilleur et plus vous serez préparés (le partenaire a un rôle primordial ici encore). Que ce soit pour les repas, les RDVs médicaux, le moyen de garde si vous optez pour une reprise du travail rapide, pour l’organisation ménage/course, pour tout en fait, abordez ensemble les sujets, trouvez des pistes de réflexions, des idées, mettez en place ce que vous pouvez, pour vous FACILITER le travail après, et ne pas vous sentir débordés.

Petite astuce, pour les cadeaux de naissance, nous avions une liste assez minimaliste car nous voulions être dans le bain et ne prendre que ce qui nous paraîtrait utile ou nécessaire, pratique avec l’expérience. Mais une chose que j’ai pas osé mettre sur cette liste ce sont des heures de ménage et des repas qu’on m’apporterait pour me soulager. Par contre j’avais été claire sur le sujet, pas de visites à la maternité, ni les premières semaines, et pour ma part cela a été bénéfique. Encore une fois, faites en fonction de vous, de votre famille, de votre partenaire, de vos envies, et autorisez-vous à changer d’avis. J’avais milles idées sur comment je ferais, et j’ai changé d’avis une fois bébé là, et heureuseuement, sinon j’aurais fini en PLS 24h/24.

On est humain. Soyez humains envers vous -m’aime.

 

Ophélie

 

prendre soin de soi - la méthode freyja

Les blablas de Freyja

porta. mattis ut eget Aenean efficitur. sed luctus Lorem dapibus

Envie de découvrir mes 7 Rituels Bien-Être pour une semaine ressourçante en famille ?

Un programme d'une semaine pour :

-> Développer la communication au sein de votre foyer

-> Renforcer la connexion et les liens entre chacun de ses membres

-> Augmenter le bonheur de votre famille

-> Vous accorder du temps de qualité à vous-même et aux personnes que vous aimez

Vous avez bien été inscrit. Vous allez recevoir un premier mail... Merci !